Infologisme.com
English │ Français │
Accueil Démocratie Homo Sapiens Infologisme Planète Publication Société
Sujet Réflexion Date 20-04-2006
Titre Avec humilité, une vie pour créer Section HomoSapiens
Article

Sommaire

1. Avec humilité, une vie pour créer
1.1 Introduction
1.2 Le temps et la conscience de la création
1.3 Le reflet des autres
1.4 L'homme ce drôle d'animal
1.5 L'imaginaire
1.6 Où est la création


Humilité

Une phrase détonnante d' Albert Camus dans son roman La Chute : « J'ai compris alors […] que la modestie m'aidait à briller, l'humilité à vaincre et la vertu à opprimer. Je faisais la guerre par des moyens pacifiques et j'obtenais enfin, par les moyens du désintéressement, tout ce que je convoitais. » 1

Pourquoi l'humilité est-elle une des plus grande des vertus ? Simplement pour être un fondement dans les religions judéo-chrétiennes. La voix du personnage de Camus exprime une sémantique tellement réaliste, qu'elle peu nous paraître terrifiante.

Une personne humble s'efforcera d'écouter et d'accepter les autres. Plus elle acceptera les autres, plus elle sera tenue en grande estime et sera écoutée. Est-ce qu'un mot prononcé avec humilité a plus de sens que les autres.

L'humilité se rencontre au fond d'un vaste océan de sérénité où se trouve également l'estime de soi. Cette vertu s'oppose à l'orgueil, à la suffisance ou à l'arrogance. La fragilité et les limites d'une personne humble définissent son humilité et l'on est vraiment fort lorsqu'on a conscience de ses faiblesses.

1 Albert CAMUS (1956) La Chute, Paris, Gallimard, NRF. (page 99)



1. Avec humilité, une vie pour créer

1.1 Introduction Début de page

Donc avec humilité, je vais vous parler de ce que l'on peut créer pour en faire de la création, méfiance tout de même.

Vous pourriez me dire : Vous avez déjà créé ce site web.
Et je vous répondrais : Quelle misère, au regard de l'humanité !

Mais retournons d'abord aux sources...

1.2 Le temps et la conscience de la création

À l'aube de l'humanité, la notion de temps était différente de celle d'aujourd'hui. Cette époque se révéla très créatrice, car il ne devait pas exister grand chose, essayions d'imaginer de vivre avec rien, dans un milieu hostile où l'on est mal adapté. L'humain, inconsciemment fort du proverbe, « Nécessité fait loi. », c'est à dire que la nécessité est une évidence et doit être accomplie. Ayant certainement remarqué que plus on s’exerce à une chose, plus on devient habile. Il se mit à créer puisqu'il ne pouvait copier que les comportements animales. Les siens n'étant pas très évolués, il inventa, peu conscient du fait qu'il créait.

La gestation de cette création fut laborieuse et périlleuse, puisque si l'on regarde objectivement l'évolution du début jusqu'a l'an zéro de notre ère chrétienne et de cette date jusqu'à nos jours, on s'aperçoit qu'il y a eu des grands moment de calme dans son esprit créatif. Même actuellement, l'humain agit avec peu de conscience, pour ce que nous appellerons « ses créations ».

La nécessité de chacun, consciente ou inconsciente, gouverne son existence. Durant ces milliers d'années, plus ou moins consciemment, parfois de manière aléatoire, l'homme eu l'illusion de la création.

1.3 Le reflet des autres Début de page

Avez-vous jamais, en regardant le comportement d'une personne ou ses actions, prononcer dans votre esprit les mots suivants : « moi aussi je veux être comme lui. » ou bien encore « moi aussi je veux faire ça. » En analysant ces réflexions, on s'aperçoit qu'il faut avoir observé pour générer une envie. Nous désirons uniquement par la connaissance. La phase d'apprentissage chez le l'homme est primordiale, sans elle on irait pas très loin, donc pour créer il va falloir apprendre à faire de la création. L'expression « une famille d'artiste » est révélatrice de niche sociale affective spécifique, bien souvent ce que l'on voit nous ressemble.

Dans la création, on est que le reflet des autres, ceux qui nous ont construit. Mais même si on possède une culture commune, les autres l'utiliseront différemment de ce que nous en aurions fait. La création est peut être là.

Si vous suivez un soupçon la mode vestimentaire, domaine très représentatif, on distingue clairement que depuis le temps tout a déjà été fait. Pour la nouveauté à ce sujet, cela implique les personnes ignorantes de l'antériorité de ce même sujet. Une citation clairvoyante sur la mode : « La mode est faite pour les femmes sans goût, l'étiquette pour les femmes sans classe. » auquelle je rajouterai volontier : « et la création pour la femme sans idées ! » Ce qui me gênerait dans cette nouvelle maxime, la femme n'est pas uniquement concernée, l'homme, l'est tout autant si-non plus.

Dans le reflet des autres grandit un esprit de conformisme cohabitant mal avec la création. Parfois un artiste produit une œuvre qui le dépasse soit par sa beauté ou par sa grandeur. Phénomène sporadique qui esquisse de façon notoire la création.

1.4 L'homme ce drôle d'animal

Outre le fait qu'il est conscient de sa mort certaine, mais qui intervient dans son comportement, l'homme est un drôle d'animal. Capable du pire comme du meilleur, peu respectueux de son environnement et de ses congénères. Passant plus de temps à béligérer qu'à respecter sa prochaine, il se prend parfois pour un « Créateur ».

Certain individu consacre leur vie à la création, ceux qui ne vivent que pour celle-ci, souvent très chichement, ce sont les purs et les incompris. Ils sont respectables, même si parfois ils gâchent leur vie.

Puis vous avez les autres, qui se passent la main dans les cheveux en disant : « Je suis créateur » Ces faiseurs de création me font penser à la parodie dans la comédie. Pour vous les définir, je me servirais d'une boutade concernant les chercheurs, qui sont pour la plupart des gens sérieux qui ne se prennent pas au sérieux. Mais cette « brève de comptoir » serait moins absurde si on la transposait : « Des chercheurs qui cherchent on en trouve, des chercheurs qui trouvent on en cherche, et des trouveurs qui cherchent, vous en trouver ou vous en chercher ? » Restons sérieux, ces créateurs là sont plus soucieux de leur compte en banque, la création étant simplement le moyen de gonfler celui-ci. Dans le monde des affairistes cupides mal pensants, on reconnaît plus la réussite du capital que le talent.

Il est limpide que si ces derniers utilisent le mot humilité, nous pouvons le connoter du sens qui nous est donné par le personnage du roman 1 d' Albert Camus.

1.5 L'imaginaire Début de page

L'imaginaire nous permet de rêver, d'extrapoler, en un mot d'imaginer où il fait bon se réfugier. Comme laisser flâner son esprit au coin du feu et inventer sa vie, mais attention cela peut être aussi le royaume d'un autiste.

L'imaginaire est la partie cérébrale de notre esprit ou l'on se projette dans l'avenir, en faisant appel à nos acquis, pour résoudre une situation présente. Toute ce que nous regardons dans la société qui n'est pas l'œuvre de la nature, est passé par cet espace cérébral. Quand vous regardez un tableau, une chose est sur, vous avez devant vous, un bout d'imaginaire du peintre qui l'a fait.

Ce que nous appelons de la création se référe à cet imaginaire. Le sens du mot création n'inclut-il pas nos acquis et cet imaginaire ?

1.6 Où est la création

Par le passé, ayant exercé une profession proche du milieu de la mode. Je restais perplexe devant certaines réflexions, quand on me disait : « ...et c'est votre création » ou encore « ...vous êtes un créateur » Rationaliste déjà à l'époque, j'examinais la méthode qui me permettait de concevoir et produire ces objets. Je regardais en premier ce que produisaient les autres et en bonne ménagère, je préparais ma sauce de salade qui bien sur était différente de celle de ma voisine. Les ingrédients étaient les mêmes, simplement dans des quantités variables. A cet instant précis de mes cogitations, je me disais : « si cela les gratifie de le croire, pourquoi pas... » Mais je ne fût jamais convincu.

Avec humilité et humblement, peu de personne sont des créateurs et réalisent que peu de créations, mais dans la vie, j'ai vu beaucoup de « sauce de salade ». Une vie, c'est un peu court, pour créer avec humilité, car on passe tellement de temps à apprendre.

Référence publication :
Administrateur du site Web Infologisme.com

Texte libre de tous droits pour un usage privé.
Droits réservés, propriété intégrale de son auteur.
Auteur
Eric Début de page
Infologisme.com v. 1.2.0 © 2004-2014, tous droits réservés  -  Mise à jour le 02 Juin 2013  -  PageRank Hosted site by C-extra.com