Infologisme.com
English │ Français │
Accueil Démocratie Homo Sapiens Infologisme Planète Publication Société
Sujet Apocryphe Date 12-06-06
Titre Évangile de Judas Section publication
Article

Sommaire

1. Manuscrit d’El Minya - Évangile selon Judas
1.1 Le voile se lève sur l’Évangile de Judas
1.2 Découverte mystèrieuse
1.3 Avant-propos
1.4 Incipit Évangile de Judas
1.5 Scène I : Dialogues de Jésus avec ses disciples
1.6 Scène II : Jésus apparaît aux disciples encore
1.7 Scène III : Judas raconte une vision et Jésus répond
1.8 Notes


1. Manuscrit d’El Minya - Évangile selon Judas

1.1 Le voile se lève sur l’Évangile de Judas Début de page

Manuscrit très attendu a enfin été officiellement dévoilé au public : l’Évangile de Judas. Ce manuscrit, rédigé au IVe siècle dans un dialecte copte, est la copie d’un texte écrit à l’origine en grec, sans soute au Ier siècle, qui donne une autre version des relations entre Jésus et Judas Iscariot, celui qui a trahi. Au IIe siècle, l’évêque de Lyon, Irénée, qui luttait contre la littérature gnostique, dénonçait le caractère hérétique de ce texte.

Découvert dans les grottes de la région située au nord et à l’est d’El Minya, en Égypte, à proximité du lieu où fut découvert le manuscrit contenant « l’Évangile de Judas ». La découverte d’un exemplaire, vieux de 1 700 ans, de « l’Évangile de Judas », texte ancien contient un dialogue entre Jésus de Nazareth et Judas Iscariot.

D’après la National Geographic Society, ce codex ou manuscrit de l’Évangile de Judas, récemment mis à jour, représente un progrès dans l’étude érudite des débuts du christianisme. « L’Évangile de Judas propose une vision différente des relations entre Jésus et Judas, avec une perspective nouvelle sur le disciple qui a trahi Jésus. À la différence des récits des Évangiles du Nouveau Testament, qu’il s’agisse de celui de Matthieu, de Luc ou de Jean, où l’on décrit Judas comme un traître vilipendé, cet évangile récemment découvert le représente comme agissant à la demande de Jésus quand il le dénonce aux autorités », a déclaré The National Geographic Society.

Judas apparaît comme l’apôtre le plus proche de Jésus, qui accomplit la volonté divine en trahissant Jésus. Sur la dernière page du manuscrit figure une phrase de Jésus qui dit à Judas « Tu les surpasseras tous. Car tu sacrifieras l’homme qui me sert d’enveloppe ».

Comme les quatre Évangiles de la Bible, l’Évangile de Judas relate des actes et des paroles de Jésus. Comme les quatre textes canonisés, il n’a pas été rédigé par celui dont il porte le nom mais au cours du premier siècle par les premiers disciples du Christ. Pour certains il pourrait être l’œuvre d’une secte gnostique. Les chercheurs qui ont été recrutés pour sauvegarder et étudier le manuscrit soulignent d’ailleurs que l’Évangile de Judas permet de mieux connaître la diversité d’opinion des premiers cercles chrétiens.

Le manuscrit fait partie d’un codex copte qui a été acheté en 2000 par une antiquaire suisse, Frieda Nussberger-Tchacos. Le précieux document est en très mauvais état. Depuis sa découverte en Égypte dans les années 70, entre le Caire et Louxor, le codex a été illégalement sorti d’Égypte et a connu moult péripéties, de vendeurs en antiquaires 1. Finalement, ne pouvant revendre son acquisition, Frieda Nussberger-Tchacos décide de monter une fondation en Suisse, la Maecenas, pour restaurer le codex en mille morceaux. The National Geographic Society a ensuite acheté les droits de reproduction et de diffusion, gelant toute communication au sujet de l’Évangile de Judas, jusqu’à ces fêtes de Pâques 2006.

Trois ouvrages sont publiés et un documentaire produit par The National Geographic Society. A terme, le manuscrit sera remis au Musée copte du Caire.

Cécile Dumas

1  L’Évangile selon Judas, Sciences et Avenir daté de janvier 2006, N° 707.


1.2 Découverte mystèrieuse Début de page

La découverte récente de textes gnostiques avait déjà ébranlé les certitudes évangéliques des chercheurs et révélé la grande diversité de croyances et de pratiques parmi les premiers chrétiens.

Le manuscrit a été découvert dans une grotte près d’El-Minya, en Égypte, au milieu des années 1970, dans des conditions mystérieuses. Il est passé entre les mains de marchands d’antiquités égyptiens, européens et américains. En 1983, l’universitaire américain James Robinson se voit proposer le manuscrit par un antiquaire cairote : jamais il ne pourra réunir les 3 millions de dollars réclamés.

Alors qu’il y était en bon état au moment de sa découverte, le document a ensuite « pourri » dans le coffre humide d’une banque de Hicksville (New York) pendant seize ans. En 2000, une antiquaire de Zurich, Frieda Nussberger-Tchacos, le rachète, en très mauvais état. Elle tente en vain de le vendre et finit par en faire don à la Maecenas Foundation, qui depuis cinq ans, a commencé sa restauration et sa traduction.

Le laboratoire de datation au carbone 14 de Tucson (Université d’Arizona), qui avait déjà authentifié les manuscrits de la mer Morte, a mesuré la quantité de radionucléides encore présents dans quatre échantillons du papyrus et un morceau du cuir de la couverture. « Les âges des papyrus et du cuir sont groupés entre le IIIe et le IVe siècle », soit entre les années 220 et 340, a annoncé Tim Jull, directeur du laboratoire. L’analyse au microscope électronique et en spectroscopie de l’encre du manuscrit donne une composition compatible avec les ingrédients de l’encre dite ferro-gallique de cette époque, qui contenait des sels biliaires, ainsi qu’une petite quantité de noir de suie (une nouveauté pour l’époque). Enfin, l’analyse en imagerie multispectrale, qui consiste en un bombardement des échantillons avec des lumières de fréquences et de longueurs d’onde différentes, a donné des images parfaitement compatibles avec celles de papyrus égyptiens de cette période. D’ailleurs, s’il s’agissait de faire un faux, à partir d’un vrai papyrus, il faudrait encore connaître la technique particulière d’écriture des Coptes de cette époque, et aussi la grammaire et la syntaxe. Aujourd’hui, une poignée d’universitaires seulement dans le monde en sont les dépositaires !

Cet Évangile de Judas est une vieille connaissance des historiens de la religion catholique. Le premier évêque de Lyon, saint Irénée (entre 130 et 202 après J.-C.), avait spécifiquement fustigé dans « Aversus Hoereses », la « fausse science » des gnostiques, ce groupe de chrétiens qui espéraient la révélation d’un secret pour s’extraire de leur prison charnelle pour retourner au royaume des cieux. « Ils produisent une fiction de genre historique, qu’ils nomment l’Évangile de Judas », s’indignait-il. Mais, après saint Irénée, la trace de l’Évangile de Judas avait été perdue.

Jean-Michel Bader


1.3 Avant-propos Début de page

Le texte a été publié en anglais et présenté par The National Geographic Society à Pâques ; une traduction française officielle doit arriver sous peu ! En attendant cela, cette traduction, qui a le mérite d’exister, permet de ce faire une idée sur ce que l’église catholique à tant voulu soustraire à ses fidèles. Il est un peu trop facile de déclarer comme « Apocryphe » 1 texte et manuscrit qui ne conviennent pas à la conservation des structures hiérarchiques cléricales. Surtout que le Vatican possède certainement le manuscrit en traduction original grec, mais se garde bien si c'est le cas, de la divulguer car sans les manques dut aux pérégrinations du codex en copte d’El Minya, on aurait une traduction plus juste.

Ces manuscrits font partie du patrimoine archéologique de l’humanité et de l'hitoire du christianisme et de ce fait, tous commentaires aux canons bibliques et interprétation personnel du traducteur sont volontairement à proscrire. Laissons le lecteur se faire son opinion !

À mon avis, il faudra attendre une traduction plus authentique du dialecte copte directement en langue française. Cette traduction que j’ai voulu le plus près de l’anglais, ne fera certainement pas autorité en la matière, mais une chose est sur, traduire c’est trahir donc trahissons le moins possible. Un doute subsiste sur la sémantique originelle du manuscrit et de celle de cette traduction.

Comme le propre des rencontres est d’enrichir ses connaissances, cette traduction évoluera, le numéro de version sera une indication pour le lecteur.

Évangile de Judas - Traduction version 0.8.1

Eric - Infologisme.com


1.4 Évangile de Judas Début de page

Introduction : Incipit

Le récit secret de la révélation de la conversation de Jésus avec Judas Iscariot durant trois jour pendant la semaines avant qu’il ait célébré la pâque.

Le ministère terrestre de Jésus

Quand Jésus est apparu sur terre, il a réalisé des miracles et de grandes merveilles pour le salut de l’humanité. Et depuis a [marché] dans la droiture de manière certaine alors que d’autres marchaient dans leurs transgressions, les douze disciples se sont appelés.

Il a commencé à parler avec eux au sujet des mystères du monde de l’au delà et ce qui aurait lieu à l’extrémité. Souvent il n’est pas apparu à ses disciples en tant que Jésus, mais se trouvait parmi eux comme un enfant.


1.5 Scène I : Dialogues de Jésus avec ses disciples : La prière d’action de grâce ou de l’eucharistie Début de page

Un jour il était avec ses disciples en Judée, Jésus les découvrit recueillis ensemble et assis, dans l’observance pieuse. Quand il [approcha] ses disciples, [34] recueillis ensemble et assis, alors qu’ils offraient une prière d’action de grâce au-dessus du pain, [il] rie.

Les disciples [lui] ont dit, « Maître, pourquoi te moques-tu [de notre] prière d’action de grâce ? Nous avons fait ce qui est exact. »

Il a répondu et leur a dit, « Je ne ris pas de toi. Vous ne faites pas ceci en raison de votre propre volonté, mais parce que c’est par ceci que votre dieu [sera] félicité. »

Ils ont dit, « Maître, tu es […] le fils de notre dieu. »

Jésus leur dit, « Comment me connaissez-vous ? Vraiment [je] vous dit, aucune génération du peuple qui sont parmi vous me connaîtra. »

Les disciples deviennent fâchés

Quand ses disciples entendirent ceci, ils ont commencé à sentir leur colère grandire de plus en plus et ont commencé à blasphémer contre lui dans leurs cœurs.

Quand Jésus a observé leur manque de [compréhension, il leur a dit], « Pourquoi cette agitation vous a-t-elle mené à la colère ? Votre dieu qui est chez vous et […] [35] vous a provoqué pour irriter [l’intérieur] de vos âmes. [Laisser] n’importe quel d’entre vous, qui est [assez fort] parmi les êtres humains, mettre en évidence la perfection de l’humain devant moi. »

Ils dirent tous, « Nous avons la force. »

Mais leurs esprits n’ont pas osé se tenir devant [lui], excepté celui de Judas Iscariot. Il pouvait se tenir devant lui, mais il ne pourrait pas le regarder dans les yeux, et il a détourné le regard de son visage.

Judas lui [dit], « Je sais de qui tu es et d’où tu es venus. Tu es du royaume immortel de Barbélo. Et je ne suis pas digne pour prononcer le nom de celui qui t’a envoyé. »

Jésus parle à Judas en privé

Sachant que Judas reflétait un esprit très exalté, Jésus lui dit en particulier, « Étape loin des autres et et je te dirai les mystères du royaume. Il est possible que tu l’atteignes, mais tu t’affligeras beaucoup. [36] Pour quelqu’un d’autre tu remplaceras, pour que les douze [les disciples] puissent encore venir à l’accomplissement avec leur dieu. »

Judas lui dit, « Quand me diras-tu ces choses, et [quand] le jour splendide de l’aube légère pour l'humanité ? »

Mais quand il dit ceci, Jésus l’a laissé.


1.6 Scène II : Jésus apparaît aux disciples encore Début de page

Le matin suivant, après que ceci se soit produit, Jésus [apparu] à ses disciples encore.

Ils ont lui dit, « Maître, où tu es allé et ce que tu as fait quand tu nous as laissés ? »

Jésus leur à dit, « Je suis allé à une autre grande et sainte génération. »

Ses disciples lui ont dit, « Seigneur, ce qui est la grande génération qui est supérieure à nous et plus sainte que nous, qui n’est pas maintenant dans ces royaumes ? »

Quand Jésus a entendu ceci, il a ri et leur a dit, « Pourquoi pensez-vous à vos cœurs à la génération forte et sainte ? [37] Vraiment [je] te le dis, personne supérieure [de] ce temps infini ne verra cela la [génération], et aucun de la génération de mortelle qui tient le premier rôle ne régnera du royaume des anges, et aucune personne de naissance mortelle peut lui être associer, parce que cette génération ne vient pas de […] ce qui est devenu […]. La génération des personnes parmi [vous] est de la génération de l’humanité […] puissance, qui […] d’autres puissances […] par ce [que] te règnes. »

Quand [ses] disciples ont entendu ceci, ils se sont sentis chacun préoccupés dans leur l’esprit. Ils ne pouvaient plus dire un mot.

Un autre jour Jésus a été soulevé [ils]. Ils [lui] ont dit, « Maître, nous t’avons vu dans la [vision], parce que nous avons eu les grands [rêves…] nuit […]. »

[Il a dit], « Pourquoi avoir [vous… quand] ils sont entrés à l'intérieur se cacher ? » [38]

Les disciples voient le temple et en discutent

Ils ont [dit, « Nous avons vu] une grande [maison avec un grand] autel [dans lui, et] douze homme sont-ils les prêtres, nous dirions et un nom ; et une foule de personne attende à cet autel, [jusqu’à] ce que les prêtres [… et reçoit] les offrandes. [Mais] nous avons continué à attendre. »

[Jésus dit], « À quoi ressemblent [les prêtres] ? »

Ils ont [dit, « Certains…] deux semaines ; certains sacrifient leurs propres enfants, d’autres leurs épouses, dans l’éloge [et] l’humilité les uns avec les autres ; certains dorment avec les hommes ; certains sont impliqués dans [l’abattage] ; certains commettent une multitude de péchés et de contrats d’anarchie. Et les hommes qui se tiennent [avant] que l’autel appellent votre [nom], [39] et dans tous contrats de leur insuffisance, les sacrifices sont apportés à l’accomplissement […]. »

Après qu’il aient dit ceci, ils restaient immobiles, parce qu’ils étaient préoccupés.

Jésus offre une interprétation allégorique de la vision du temple

Jésus leur a dit, « Pourquoi êtes-vous préoccupés ? Vraiment je te dis, tous les prêtres qui se tiennent devant cet autel appellent mon nom. Encore je te le dis, mon nom a été écrit sur ceci […] des générations d'étoiles par les générations humaines. [Et ils] ont planté des arbres sans fruit, en mon nom, d’une façon honteuse. »

Jésus leur à dit, « Ceux que vous avez vus que recevant les offrandes à l’autel qui –c’est qui vous êtes. C’est le dieu que vous servez, et vous êtes ces douze hommes vous avez vus. Le bétail que vous avez vus apportées pour le sacrifice sont les nombreuses personnes que vous déroutez [40] devant cet autel. […] tiendra et se servira de mon nom de cette façon, et les générations de la volonté pieuse lui demeurent fidèles. Après que salut un autre homme se tenant parmi [les fornicateurs], et des autres se tiendront parmi les tueurs d’enfants, et un autre de ceux qui dorment avec les hommes, et ceux qui s’abstiennent, et le reste des personnes plein de souillure et l’anarchie et l’erreur, et de ceux qui disent, « nous sommes comme des anges » ; ils sont les étoiles qui apportent tout à sa conclusion.Pour les générations humaines on a dit, regarde, « Dieu a reçu votre sacrifice des mains d’un prêtre » qui est, un faux ministre. Mais c’est le seigneur, le seigneur de l’univers, qui commande, le dernier jour où ils seront mis à la honte. » [41]

Jésus [leur] a dit, le « Cesser de [sacrifier…] ce que vous avez […] au-dessus de l’autel, puisqu’ils sont mortels vos étoiles et vos anges et sont déjà arrivé à leur fin. Les laisser ainsi soit [attrapé] avant toi, et les laisser vont [-environ 15 lignes manquant] des générations […]. Un boulanger ne peut pas alimenter toute la création [42] dessous [ciel]. Et […] à eux […] et […] à nous et […].

Jésus leur a dit, « Arrêtez de lutter avec moi. Chacun de vous fait tenir sa propre étoile, et chaque corps [-environ 17 lignes manquant] [43] dans […] qui est venu [… ressort] pour l’arbre […] de ce temps infini […] pendant un certain temps […] mais il est venu pour arroser le paradis de Dieu, et la [génération] qui dure, parce que [il] ne défilera pas le [secteur de] la cette génération, mais […] pour toute l’éternité. »

Judas interroge Jésus au sujet de cette génération et de générations d’humain

Judas lui a dit, « [Rabbin], quel genre de fruit fait ce produit de génération ? »

Jésus a dit, « Les âmes de chaque génération humaine mourront. Quand ces personnes, cependant, ont fini la période du royaume et l’esprit les laissent, leurs corps mourront mais leurs âmes seront vivantes, et ils sont pris. »

Judas a dit, « Et ce que veulent faire le reste des générations humaines ? »

Jésus a dit, « Il est impossible [44] de semer la graine dessus d’une [roche] et de moissonner son fruit. [Ceci] est également la manière […] la génération [défilée] […] et Sophia est corruptible […] la main qui a créé les personnes mortelles, de sorte que leurs âmes aillent jusqu’aux royaumes éternels des cieux. [Vraiment] je te dis, […] ange […] la puissance pourra voir cela […] ceux-ci à qui […] générations saintes […]. »

Après que Jésus eut dit ceci, il partit.


1.7 Scène III : Judas raconte une vision et Jésus répond Début de page

Judas a dit, « Maître, comme tu as écouté tous les autres, écoute moi maintenant également. Pour moi j’ai eu une grande vision. »

Quand Jésus a entendu ceci, il a ri et lui à dit, « Toi le treizième esprit, pourquoi es-tu éprouvé si durement ? Mais parle en confiance, et je te soutiendrai. »

Judas lui a dit, « Dans la vision où je me suis vu pendant que les douze disciples me lapidaient et [45] me persécutaient [sévèrement]. Et je suis également venu à l’endroit où […] après toi. J’ai vu [une maison…], et mes yeux ne pouvaient pas [comprendre] sa taille. Les grandes personnes lui étaient environnantes, et cette maison avec un toit de verdure, et au milieu de la maison était [–deux lignes manquant entièrement], le maître a dit, de me prendre dedans avec ces personnes. »

[Jésus] répondu et dit, « Judas, Ton étoile t’as conduit dans l’égarement. » Il a continué, « Aucune personne de naissance mortelle n’est digne pour entrer dans la maison que tu as vu, parce que cet endroit est réservé pour le saint. Ni le soleil ni la lune ne régnera là, ni le jour, mais la volonté sainte demeurent là toujours, dans le royaume éternel avec les anges saints. Regarde, je t’ai expliqué les mystères du royaume [46] et je t’ai enseigné qu’au sujet de l’erreur des étoiles ; et […] l’envoyer […] les douze éternités. »

Judas s’enquiert de son propre destin

Judas a dit, « Maître, se pourraient-il être que ce que je sème est commandé par des règles ? »

Jésus lui répondu et dit, « Vient, qu’il [-deux lignes manquant], mais que tu t’affligeras beaucoup quand tu verras le royaume et toute sa génération. »

Quand il a entendu ceci, Judas lui a dit, « Quel bonheur est-il que je sois reçu ? Pour toi une place particulière pour cette génération. »

Jésus répondu et dit, « Tu deviendras le treizième, et tu seras maudit par l’autre génération et tu viendras pour régner au royaume des cieux. En le derniers jours ils maudiront ta montée [47] à la [génération] sainte. »

Jésus enseigne Judas au sujet de la cosmologie : l’esprit et l’origine interne

Jésus a dit, « [Vient], que je puisse t’enseigner au sujet [des secrets] d’aucune personne n’[a] jamais vue. Pour l’existence d’un grand et illimité royaume, dont l’ampleur qu’aucune génération des anges n’a vue, [dans lequel] il y [a] de grand invisible [esprit], qu’aucun oeil d’un ange n’a jamais vu, aucune pensée du cœur n'a jamais compris, et il ne s’est jamais appelé par n’importe quel nom.

« Et un nuage lumineux est apparu là. Il a dit, laisser un ange se produire en tant que mon serviteur. » Un grand ange, produit par le divin éclairé, émergé du nuage. En raison de lui, quatre autres anges se sont produits d’un autre nuage, et ils sont allés à bien des personnes servir pour le Créateur d’ange. Le Créateur dit, [48] Laissé […] produit […], et il s’est produit […]. Et il a [créé] la première lumière pour régner au royaume des cieux. Il a dit, Laisser les anges se produire pour [le] servir, et les myriades indénombrables se sont produites. Il a dit, [Laisser] l'éternité éclairé la création, et la création fut. Il a créé la deuxième lumière pour régner sur le royaume des cieux, ainsi que d’innombrables myriades d’anges, pour offrir de le servir. C’est comment il a créé le reste des temps infinis éclairés. Il leur a fait le royaume des cieux, et il a créé pour eux d’innombrables myriades d’anges, pour l’aider. »

Adamas et les lumières

« Adamas était dans le premier nuage lumineux qu’aucun ange n’a jamais vu parmi ceux qui l’appelaient “Dieu”. Il [49] […] cela […] l’image […] et après la similarité de [cet] ange. Il a fait apparaître la [génération] incorruptible de Seth […] les douze […] le vingt-quatre […]. Il a fait soixante-douze lumières apparaître dans la génération incorruptible, selon la volonté de l’esprit. Les soixante-douze lumières elles-mêmes faites trois cents soixante lumières apparaissent dans la génération incorruptible, selon la volonté de l’esprit, que leur nombre devrait être de cinq pour chacun. »

« Les douze temps infinis des douze lumières constituent leur père, avec six cieux pour chaque temps infini, de sorte qu’il y ait soixante-douze cieux pour les soixante-douze lumières, et pour chaque [50] [d’entre eux cinq] firmament, pour un total de trois cents soixante [firmament…]. »

« Ils ont été donnés l’autorité et une [grande] foule [innombrables] d’anges, pour la gloire et l’adoration, [et ensuite celle également] des spirituels vierges, pour la gloire et l’adoration de toute l’éternité des cieux et de leurs firmaments. »

Le Cosmos, Chaos, et les Enfers

La multitude de ces immortels s’appelle la perdition du cosmos c’est-à-dire, par le père et les soixante-douze lumières qui sont avec la création et ses soixante-douze éternités. Dans lui le premier humain est apparu avec ses puissances incorruptibles. Et l’éternité qui est apparu avec sa création, le nuage de la connaissance et l’ange qui sont l’éternité, s’appelle [51] El. […] l’éternité […] ensuite cela […] dit, Laisser douze anges s’employer [à] régler des cieux la fin du chaos et [des enfers]. Et regarde, de ce nuage là est apparu un ange dont le visage a l’incandescence et scintillement du feu et dont l’aspect paraissait maculé de sang. Son nom était Nebro, qui signifie le rebelle ; d’autres l’appellent Yaldabaoth. Un autre ange, Saklas, est également venu du nuage. Ainsi Nebro a créé six anges - aussi bien que Saklas - pour être des aides, et ceux-ci ont produit douze anges dans les cieux, chacun recevant avec une partie dans les cieux. »

Les règles et les anges

« Les douze règles ont parlé avec les douze anges : Laisser chacun de toi [52] […] et les laisser […] anges de génération [- une ligne perdue] :

Le premier est [S]eth, qui s’appelle le Christ.
[En second lieu] est Harmathoth, qui est […].
Le [troisième] est Galila.
Le quatrième est Yobel.
Le cinquième [est] Adonaios.

Ce sont les cinq qui ont régné au-dessus des enfers, et d’abord partout du chaos... »

La création de l’Humanité

« Alors Saklas a indiqué à ses anges, de nous laisser créé un être humain d’après la similarité et d’après l’image. Ils modelèrent Adam et son épouse Eve, qui s’appelle, dans le nuage, Zoe. Pour que l’humanité appelle l’homme par ce nom, et chacun d’eux appellent la femme par ce nom. Maintenant, Sakla [53] n’a pas com[mandé …] excepté […] les générations… ceci […]. Et le [souverain] dit à Adam, vous vivra longtemps, avec vos enfants. »

Judas s’enquiert du destin d’Adam et de l’Humanité

Judas dit à Jésus, « [Quel] est la plus longue durée du temps que l’être d’humain vivra ? »

Jésus a dit, « Pourquoi es-tu interrogatif sur ceci, qu’Adam, avec sa génération, a vécu son espérance de vie à l’endroit où il a reçu son royaume, avec la règle de sa longévité ? »

Judas dit à Jésus, « L’esprit humain meurt-il ? »

Jésus a dit, « C’est pourquoi Dieu a commandé Michael de leur donner comme prêt le spirituel des personnes, de sorte qu’ils pourraient offrir le service, mais le Dieu a commandé Gabriel d’accorder du spirituels à la grande génération sans la règle de plus c’est-à-dire, l’esprit et l’âme. Par conséquent, [repos] des âmes [54] [-une ligne manquant].

Jésus discute de la destruction du mauvais avec Judas et d’autres

« […] allumer [-presque deux lignes manquant] autour de […] laisser […] esprit [qui est à dire] chez toi angle de saturation en cette [chair] parmi les générations des anges. Mais Dieu a fait que la connaissance soit [donné] à Adam et à ceux qui sont avec lui, de sorte que les rois du chaos et des enfers ne pourraient pas régner en seigneur sur eux. »

Judas a dit à Jésus, « Ainsi ces générations que feront-elles ? »

Jésus a dit, « Vraiment je dis à toi, parce que toutes les étoiles apportent des sujets à l’accomplissement. Quand Saklas pendant le temps qui lui était alloué accomplit, leurs premières étoiles apparaîtront avec les générations, et elles finiront ce qu’elles ont annoncé de faire. Puis ils ils forniqueront en mon nom et massacreront leurs enfants [55] et eux la volonté […] et [-environ six et demie manquant] mon nom, et lui volonté […] votre étoile excédant la [treiz]ième éternité.

Ensuite Jésus à [ri].

[Judas dit], « Maître, [pourquoi te moques-tu de nous] ? »

[Jésus] répondu [et dit], « Je ne ris pas [de toi] mais de l’erreur de l’étoile, parce que ces six étoiles accompagnées de ces cinq combattants, et ils seront tous détruits avec leurs créatures. »

Jésus parle des baptisés et de la trahison de Judas

Judas dit à Jésus, « Regardent, que feront ou deviendront ceux qui ont été baptisés en ton nom ? »

Jésus a dit, « Vraiment je [te] dis , ce baptême [56] […] mon nom [-environ neuf lignes manquant] à moi. Vraiment [je] te dis, Judas, [ceux qui] les sacrifient offre à Saklas […] Dieu [-trois lignes manquant] tout qui est mauvais. »

Mais tu les excéderas tous. Pour toi tu sacrifieras l’homme qui me vêt.

« Ta conscience a été réveillé,
ta colère a grandi,
ton étoile a rayonné,
et ton cœur a […]. [57] »

« Vraiment […] votre dernier […] devenu [-environ deux et demie manquant], s’affliger [-environ deux lignes manquant] la règle, puisqu’il sera détruit. Et alors l’image de la grande génération d’Adam sera exaltée, pour avant le ciel, la terre, et les anges, pour que la génération, qui est des royaumes éternels, existe. Regarder, tout vous à été dits. Soulever vers le haut vos yeux et regarder le nuage et la lumière de l’étoile et qui l’entoure. L’étoile qui te guide est l’étoile qui est la tienne. »

Judas a soulevé vers le haut ses yeux et a vu le nuage lumineux, et l’a pénétré. Ceux se tenant sur la terre ont entendu une voix venir du nuage, l’énonciation, [58] […] grande génération […] … image […] [-environ cinq lignes manquant].

Conclusion : Judas trahit Jésus

[…] Leurs hauts prêtres ont murmuré parce qu’[il] était entré dans la salle d’invité pour sa prière. Mais quelques scribes observaient là soigneusement afin de l’arrêter pendant la prière, parce que ils avaient peur du peuple, puisqu’il a été considéré par tous comme un prophète.

Ils ont approché Judas et lui ont dit, « Que faites-vous ici ? Vous êtes disciple de Jésus. »
Judas leur a répondu comme ils ont souhaité. Et il a reçu une certaine somme d’argent et le tout remis d’eux.

Évangile de Judas


1.8 Notes

1  Apocryphe : On qualifie d’apocryphe (du grec apókruphos, « caché ») un écrit caché, comme son nom l’indique. Se dit d’un texte qui n’est pas admis dans le canon biblique juif ou chrétien. À partir de la construction des canons, les livres apocryphes sont considérés comme non authentiques.

2  Le texte original de la traduction d’un dialecte copte en anglais se trouve sur : The National Geographic Society - www.nationalgeographic.com

3  Texte original

Référence publication :
Le voile se lève sur l’Évangile de Judas
Cécile Dumas

Découverte mystèrieuse
Jean-Michel Bader

Avant-propos
Évangile de Judas - Traduction en français
Eric - Infologisme.com

Traduction libre de tous droits pour un usage privé.
Droits de traduction réservés, propriété intégrale de son auteur.
Reproduction interdite de cette traduction sur tous médias sans autorisation.
Auteur
Eric Début de page
Infologisme.com v. 1.2.0 © 2004-2008, tous droits réservé  -  PageRank Hosted site by C-extra.com